Retrouvez-nous au salon "Construire et vivre sa maison" ...
Salons

Retrouvez-nous au salon "Construire et vivre sa maison" ...

13 février 2012
Comme chaque année, MAISONS ERICLOR est présent au salon « construire et vivre sa maison » de Tours. Dominique LAVALLÉE,

Comme chaque année, MAISONS ERICLOR est présent au salon « construire et vivre sa maison » de Tours. Dominique LAVALLÉE, Président des MAISONS ERICLOR est aussi Président de l'Union des Maisons Françaises (UMF) d'Indre-et-Loire. C'est à ce titre qu'il répond aux questions de la Tribune de Tours.


D.LAVALLEE - constructeur de maisonL'UMF 37 organise un salon «Construire et vivre sa maison» du 17 au 19 février au Parc des expos à Tours. Sa réputation n'est plus à faire ...

Dominique Lavallée : En effet, il est organisé par un syndicat de professionnels qui se veut être l'élite de la profession de constructeurs de maisons individuelles. Ce métier de constructeur est encadré par une loi, celle de 1990, qui impose des normes précises aux constructeurs et des garanties pour les acquéreurs. Il s'agit d'une garantie sur le prix, fixé au début de la construction et qui ne peut évoluer quelque soit les hasards de la construction, et une garantie de délais. Malheureusement, cette loi n'est pas respectée par tout le monde. Et ce salon permet aux consommateurs de rencontrer la crème des professionnels qui s'engagent à respecter cette loi.

 

Quel sera le thème de cette édition ?

D.L. : Les économies d'énergies, car nous entrons cette année dans la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), successeur de la RT 2005. Les maisons que nous avons construites jusqu'à présent obéissaient à une norme fixée il y a sept ans. Cette année, la norme change et comme elle ne deviendra obligatoire que pour les permis de construction déposés après le 1er janvier 2013, 2012 est une année de transition. Donc tous les constructeurs qui exposent au salon savent construire des maisons avec les nouvelles normes, qui consomment peu. Pour se faire une idée, une maison de 100 m2 construite avec la norme RT 2012 consomme en moyenne 14 € par mois de chauffage et d'eau chaude.

La crise ne ralentit-elle pas ces constructions moins énergivores ?

Faire construire sa maison Tours

D.L. : Malgré la crise, les constructions économes en énergie se portent bien, car elles sont à terme plus rentables et parce que le nouveau Prêt à taux Zéro est réservé exclusivement au neuf. Et l'esthétique compte : l'architecture a investi le secteur de la construction de maisons individuelles et avec des prix porteurs qui nous aident. Début 2012, on a construit un peu moins en BBC (bâtiments basses consommations) qu'en 2011, car c'est la fin des aides de l'État pour le BBC. Mais la demande des consommateurs est toujours soutenue, car le surcoût lié à la construction BBC diminue (plus de matériaux isolants et de chauffages adaptés et moins chers).

On a connu l'ère du photovoltaïque, l'ère de l'éolien ... À l'heure où l'on veut faire des économies d'énergies dans sa maison, qu'est-ce qui est tendance et que l'on retrouvera au salon ?

D.L. : C'est moins aujourd'hui dans les systèmes de chauffage que dans les matériaux isolants. Les constructeurs et les industriels s'intéressent plus au bâti avec de nouveaux matériaux de construction comme la pierre ponce, des planchers plus isolants, une étanchéité renforcée... Ce qui reste à l'heure actuelle intéressant en termes d'énergies solaires, notamment pour l'eau chaude, c'est le chauffe-eau à énergie solaire imposé dans les schémas de construction de maisons basses consommations. Le gaz, et les chauffe-eau thermodynamiques sont aussi très efficaces.

Pour un consommateur plus traditionnel, qui voudrait construire une maison plus classique ou faire des travaux, en quoi le salon est-il intéressant ?

D.L. : Ce n'est pas que le salon des constructeurs, c'est aussi celui de la maison. Nous avons invité tous les professionnels qui entrent dans les étapes de construction d'une maison, du constructeur au fabricant de cuisines en passant par le paysagiste ou les professionnels du bâtiment associés à la construction (carreleurs, peintres...). Au total, il y aura cent vingt exposants, dont quinze constructeurs.

Quelles sont les bonnes affaires à faire au salon ?

D.L. : Chaque professionnel est libre d'appliquer des réductions, mais le salon est toujours l'occasion d'offrir des promotions intéressantes.

Pour plus de renseignements, contactez-nous