Installation d’un chauffage au sol : la minute experte

7 mars 2016
Vous êtes l'heureux futur propriétaire d'une construction neuve ? Vous avez sûrement abordé la question du chauffage avec votre constructeur. Si les radiateurs ont l'avantage de s'installer rapidement et de présenter des modèles de plus en plus design, ils ont aussi l'inconvénient de réduire le périmètre de diffusion de la chaleur. De leur côté, les planchers chauffants sont de plus en plus privilégiés. Quel chauffage au sol choisir et quelles sont les étapes d'installation ?

Comment fonctionne un chauffage au sol ?

Le chauffage au sol présente un avantage considérable : il diffuse la chaleur dans tous les recoins de la maison, en passant par le sol. Vos pieds restent donc au chaud ! La désagréable sensation du carrelage froid n'est qu'un mauvais souvenir et vous retrouvez le confort d'une maison chauffée juste ce qu'il faut. Le petit plus ? Vous gagnez de l'espace puisque le système est intégré au sol et les radiateurs ne sont plus une contrainte.

Le principe est simple : un circuit de tubes est posé sur un isolant et installé sous le carrelage de votre maison. Les tubes contiennent un liquide et sont reliés à un collecteur qui fait partir et récupère l'eau. L'énergie choisie pour votre maison vient chauffer le liquide et la chaleur se diffuse dans vos espaces par le sol. Chaudière à condensation, pompe à chaleur, bois… votre chauffage au sol fonctionne avec toutes les énergies !

Electrique ou hydraulique : quel plancher chauffant choisir ?

Le plancher chauffant électrique est moins courant que l'hydraulique, et l'installation est plus rapide. A la place des tubes présents dans le plancher hydraulique, le chauffage au sol électrique contient des câbles qui, via des résistances électriques, chauffent la surface uniformément. Sur ces câbles est coulée une chape en béton qui récupère la chaleur et la diffuse, comme pour le système à eau.

Ces deux types de chauffage au sol transmettent la chaleur par un rayonnement diffus, à la manière d'un radiateur géant, ce qui évite de dessécher l'air. L’avantage ? Ils sont tous les deux réglables par un thermostat. Bien sûr, en termes de facture énergétique, le chauffage au sol hydraulique est plus intéressant, même si son prix à l'achat est plus conséquent. L'eau étant un conducteur plus naturel et doux que l'électricité, les sensations de chauffe ne sont pas les mêmes et l'air ambiant semble plus appréciable avec un chauffage hydraulique.

Installer votre chauffage : de la théorie à la pratique

L'installation d’un chauffage au sol est une affaire de spécialistes, surtout pour un plancher chauffant hydraulique. La pose des boucles de tubes doit se faire à une certaine distance des cloisons et à une certaine profondeur, selon l'épaisseur de la chape. De plus, il faudra installer le thermostat et relier les tubes au collecteur, lui-même connecté à la production de chaleur. Ces différents raccordements et tout le processus d'installation d’un chauffage au sol seront bien sûr effectués par les artisans de MAISONS ERICLOR.

Articles sur le même thème