Frais annexes à prévoir pour la construction de sa maison

Frais annexes à prévoir pour la construction de sa maison

28 janv. 2020
Pour faire construire une maison, il est nécessaire de prévoir les coûts de construction, mais pas seulement. En effet, des frais annexes peuvent augmenter le prix de votre achat. C’est pourquoi il est important de comprendre ces frais et de les anticiper. Dans cet article, nous allons regrouper les principales dépenses annexes pour vous permettre de mieux comprendre combien coûte la construction d’une maison dans sa globalité. À noter : le prix pour construire une maison et les frais décrits ici peuvent varier en fonction de la région/département. N’hésitez pas à contacter votre conseiller en habitat, il pourra répondre à vos questions.

Frais annexes pour la construction d’une maison neuve relatifs au terrain

Frais de notaire

Tout d’abord, vous devrez ajouter les frais de mutation, autrement appelés frais de notaire. En réalité, la rémunération du notaire ne représente qu’une petite partie de ces frais. Ces frais fiscaux sont simplement collectés par celui-ci, pour le compte du Trésor public. Le montant de ces droits est décomposé en plusieurs droits proportionnels perçus par l’État : une taxe nationale, une taxe départementale comprenant un pourcentage du prix de vente, et une taxe communale avec un taux du prix de vente. Ajoutez à cela la rémunération du notaire, et vous obtiendrez les frais de mutation basés sur un pourcentage du prix de vente.

 

Frais de bornage et de viabilisation du terrain

Si vous achetez un terrain hors lotissement, il est impératif de le faire borner et viabiliser. Le prix du bornage dépend de la taille du terrain et du nombre de bornes nécessaires. Aussi, le raccordement au gaz, au téléphone, aux réseaux d’eau et d’électricité est un budget conséquent à prévoir : il représente en moyenne 10 à 20 % du prix du terrain, mais est obligatoire.

 

Frais d’agence

Si vous passez par un agent immobilier pour l’achat de votre terrain, vous devrez lui verser une commission qui peut atteindre jusqu’à 5 % du prix de vente du terrain.

 

Frais annexes pour la construction d’une maison

Les honoraires de l’architecte

Pour une maison dépassant 150 m² de surface de plancher, il est obligatoire depuis le 1er mars 2017 de faire appel à un architecte pour concevoir et réaliser le permis de construire de sa maison. Il est presque impossible de définir le coût exact de la prestation de l’architecte à l’avance, tant il dépend de plusieurs facteurs. Votre constructeur saura vous conseiller et vous accompagner dans cette démarche. Il travaille avec différents architectes partenaires.

 

L’assurance dommages-ouvrage

Faire construire une maison fait de vous le maître d’ouvrage de celle-ci. À ce titre, vous devez souscrire une assurance dommages-ouvrage qui protège et garantit des dommages couverts par la garantie décennale et qui rendraient votre maison inhabitable. Cette assurance est obligatoire et son coût varie entre 2 et 3 % environ du prix total de la maison. Votre constructeur sera en mesure de vous accompagner dans le choix d’assurance, mais vous êtes libre de prendre un organisme d’assurance indépendant.

 

La participation au financement de l’assainissement

Si vous construisez dans un secteur doté de tout-à-l’égout, vous devez verser une Participation au financement de l’assainissement collectif (PAC). Le montant de cette participation est défini par la commune et plafonné à 80 % du coût de la pose de l’installation. À l’inverse, si vous n’avez pas accès au tout-à-l’égout, vous devrez faire installer un dispositif d’assainissement individuel. Il faut donc prévoir un budget pour l’installation d’une fosse toutes eaux, septique ou une micro station d’épuration.

 

Taxe d’aménagement

Pour toutes les constructions de plus de 5 m² et de hauteur de plafond de plus de 1,80 m, la taxe d’aménagement est due. À ne pas confondre avec la taxe foncière ou la taxe d’habitation, la taxe d’aménagement est un impôt spécifique qui est dû par les propriétaires qui réalisent une construction, un agrandissement ou un aménagement dès lors que les travaux sont soumis à une autorisation comme un permis de construire, ou une déclaration préalable. Le montant de la taxe résulte d’un calcul par lequel on multiplie la surface taxable (surface de construction de la maison) par une valeur forfaitaire puis par le taux voté par les collectivités territoriales. Cette valeur diffère donc en fonction de la commune de construction.

 

Frais d’aménagement intérieur et extérieur

Nous vous conseillons de prévoir une enveloppe budgétaire permettant de décorer votre belle maison. Cela inclut le mobilier manquant, les finitions (cuisine et/ou salle de bain, etc.), l’aménagement extérieur avec des arbustes, du gazon ou une clôture, et toutes autres dépenses imprévues. Le budget pour la construction d’une maison et son aménagement est personnel et dépend de vos besoins ainsi que de vos attentes. Des frais de déménagement sont aussi à prévoir.

 

Les frais annexes pour la construction d’une maison neuve

 

 

À NOTER

Une fois chez vous, vous devrez vous acquitter de certains frais :

-la taxe foncière, impôt local prélevé une fois par an par les communes, dû par toute personne propriétaire d’un bien immobilier

-la taxe d’habitation, impôt s’appliquant à chaque personne résidant dans une maison ou un appartement

-la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, taxe prélevée pour financer la collecte des déchets

L’addition de tous ces frais annexes pour la construction d’une maison vous donne ainsi une vision globale du budget nécessaire pour la réalisation de votre projet de construction. Vous pourrez anticiper vos besoins et vos contraintes plus facilement pour vous lancer en toute sérénité dans la construction de votre futur foyer.

Les thématiques «Financement»

0
×
Encore 5 cadeaux à trouver pour
participer au tirage au sort
Valider ma participation ! Plus d’infos sur le jeu