30 ans d'un constructeur

30 ans d'un constructeur

1 juil. 2016
Le vendredi 24 juin s’est tenu à l’Espace Nobuyoshi de Saint-Antoine-du-Rocher un événement unique pour Maisons Ericlor, la célébration de son trentième anniversaire.

Une trentième bougie bien méritée
Cette année 2016 sonne comme un bon cru pour Maisons Ericlor qui fête ses 30 ans. À cette occasion, collaborateurs, partenaires et clients ont été conviés le temps d’une soirée à célébrer comme il se doit cet anniversaire. Revenons sans plus attendre sur cette soirée riche en émotions.

Ambiance chaleureuse et décontractée pour l’arrivée des invités. C’est l’orchestre de Philippe Le Bel qui a donné le ton avec ses musiques aux sonorités jazz, tzigane et classique qui en ont émerveillé plus d’un durant l’apéritif pris en plein air. Une vidéo retraçant la vie de cette société Tourangelle a marqué les esprits pour son côté décalé. La bonne humeur était au rendez-vous. 

Un discours à la fois touchant et sincère
Un anniversaire sans discours ça n’existe pas. Dominique LAVALLEE, président du groupe VILLADIM a tenu à remercier toutes les personnes qui ont fait grandir cette société depuis sa création : collaborateurs, partenaires et également clients. Ces clients qui ont fait confiance à Maisons Ericlor pour leur projet et qui l’ont revendiqué de part leur présence à cette soirée. 
 

Une soirée inoubliable
Au cours du repas, un jeu a été lancé sur le thème de la construction. Partenaires, collaborateurs et clients étaient réunis en équipe afin de construire une maison miniature en bois. Créativité et bonne humeur étaient au rendez-vous. Les gagnants ont reçu un assortiment de différents vins de la région.
Mais ce n’est pas tout, une tombola a été organisée tout au long de la soirée. À la clé, trois voyages en Corse à gagner. Le hasard faisant bien les choses, ce sont une cliente, un partenaire et une collaboratrice qui ont remporté ces superbes voyages. Ils avaient de quoi être heureux. 
 

À minuit, grande surprise pour la clôture du repas. Les invités ont été conviés à assister au feu d’artifice. S’en est suivi une nuit endiablée jusqu’au petit matin où chacun a pu laisser sa touche personnelle sur la piste de danse.