La nouvelle réglementation thermique RT 2012 décodée !

La nouvelle réglementation thermique RT 2012 décodée !

19 sept. 2012
Qu'est-ce que la RT2012 ? La Réglementation Thermique “Grenelle Environnement 2012”, dite RT2012, est un outil réglementa

Qu'est-ce que la RT2012 ?

La Réglementation Thermique “Grenelle Environnement 2012”, dite RT2012, est un outil réglementaire concernant les bâtiments résidentiels et tertiaires neufs. Elle vise à en améliorer la consommation d'énergie en fixant une limite maximale. Elle exprime :

-        une exigence de résultats mesurée à travers trois coefficients

-        quelques exigences de moyens avec comme objectif de réduire la consommation d'énergie.

Elle est la suite logique d'une réglementation lancée dès1974, suite au premier choc pétrolier. Régulièrement révisée, cette réglementation devient de plus en plus exigeante et technique et fait appel à des moteurs de calculs de plus en plus élaborés. La RT2012 est un levier d'actions pertinent et efficace pour la mise en œuvre des principes du Plan Bâtiment, issu du Grenelle de l'Environnement. Elle s'inscrit dans une politique mondiale qui a pour acte fondateur le Protocole de Kyoto, ratifié en 2005 par 55 pays.


Panorama de l'évolution réglementaire, normative et législative pour le bâtiment

Aujourd'hui, le cadre réglementaire oriente les usages et les comportements énergétiques dans le bâtiment et impose un certain nombre d'améliorations.

Evolution des normes

Quels sont les grands principes de la RT2012 ?

Les trois grands objectifs de la RT2012 sont inscrits à l'article 4 de la Loi Grenelle 1. La loi insiste plus particulièrement sur :

- une consommation d'énergie primaire réduite à 50 kWh/m2/an et une réduction des émissions de CO2

- une évolution technologique et industrielle significative dans la conception et la réalisation des bâtiments, pour chacune des filières énergétiques

- un bouquet énergétique équilibré, faiblement émetteur de gaz à effet de serre et contribuant à l'indépendance énergétique nationale.

Avec cette nouvelle réglementation, la France est le seul pays d'Europe à imposer un tel niveau d'exigence énergétique.

 

TROIS EXIGENCES DE RÉSULTATS 

 

1.  Une exigence d'efficacité énergétique du bâti


==> Une unité de mesure : le coefficient Bbio

Ce coefficient s'exprime en point. Cet indicateur rend compte de la qualité de la conception et de l'isolation du bâtiment, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre (le système de chauffage en particulier).

Il valorise notamment :

- le niveau d'isolation (étanchéité à l'air)

- la conception bioclimatique (prise en compte de l'éclairage naturel, des apports solaires, de l'inertie du bâtiment) afin d'éviter le recours à la climatisation.

- la mitoyenneté

==> Une évolution des équipements et des techniques

L'indicateur Bbio va favoriser l'émergence de nouveaux systèmes constructifs. D'ores et déjà, il privilégie l'usage de chaudières à condensation, de pompes à chaleur, de chauffe-eau thermodynamiques, etc …

==> Une innovation conceptuelle majeure

Cette exigence implique un changement constructif et représente un concept majeur et totalement innovant. La RT2012 appréhende donc par cet indicateur unique la qualité intrinsèque de la conception du bâtiment.

exigence de résultat RT2012 

2. Une exigence de consommation maximale d'énergie primaire


==> Un coefficient de référence : le coefficient Cep

Cet indicateur prend en compte les systèmes énergétiques et les auxiliaires. Cela signifie qu'en plus de l'optimisation du bâti (Bbio), il impose le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.

==> 5 usages pris en compte

Le coefficient Cep prend en compte 5 usages :

  • chauffage
  • production d'eau chaude sanitaire
  • refroidissement
  • éclairage
  • auxiliaires (pompes et ventilateurs)

 

3. Une exigence de confort d'été

Il s'agit d'une exigence sur la température intérieure atteinte au cours d'une séquence de 5 jours chauds.

L'indicateur Tic vise à limiter à la fois l'inconfort d'été et le recours à la climatisation. Le principe est simple : la température intérieure atteinte en été (Tic) pendant 5 jours doit être inférieure à la température intérieure conventionnelle de référence (Tic ref).

 

CINQ EXIGENCES DE MOYENS

 

Les trois exigences de résultats sont complétées par quelques exigences de moyens afin d'encourager de nouvelles pratiques et de nouveaux comportements.

1.  Accélérer le développement des énergies renouvelables en maison individuelle

2.  Garantir la qualité de mise en œuvre (traitement des ponts thermiques et étanchéité à l'air)

3.  Garantir le confort d'habitation et la qualité de l'architecture du bâtiment d'habitation (obligation d'une surface minimale de baies vitrées de 1/6 de la surface habitable)

4.  Encourager un bon usage du bâtiment (estimation des consommations d'énergie)

5.  Améliorer la qualité énergétique globale


Source : schneider-electric

Vous avez un projet de construction ?

MAISONS ERICLOR – constructeur de maisons individuelles à Tours, Loches et Chinon (Indre-et-Loire 37), Blois et Vendôme (Loir-et-Cher 41), Poitiers et Châtellerault (Vienne 86), Angers et Saumur (Maine-et-Loire 49), Orléans et Montargis (Loiret 45).

www.maisons-ericlor.fr - contact@maisons-ericlor.fr – 02.47.22.20.30

Articles sur le même thème